Compte client

logo ferme à bulles
Tests microbiologiques

Focus sur les test labo obligatoires en cosmétique

Pour être conformes à la réglementation européenne, les produits cosmétiques doivent passer différents tests labo obligatoires avant d’être mis sur le marché. La sécurité du produit fini doit en effet être garantie au consommateur.

Dans un précédent article, je t’ai déjà parlé des obligations réglementaires et du rôle du toxicologue. Je vais maintenant te présenter les différents tests réglementaires que doivent passer mes crèmes.

Le challenge test

C’est un test réalisé en laboratoire qui permet de vérifier la contamination microbiologique que peut subir un produit cosmétique.🔬

Etant donné que j’utilise du lactosérum issu de nos fromages pour fabriquer mes crèmes, elles présentent un risque microbiologique important (moisissures, bactéries…).😨 Pour les stabiliser, j’applique un process très stricte et je rajoute un conservateur : un alcool gras, doux pour la peau mais pas pour les moisissures !🤜

L’objectif du challenge-test est justement de vérifier l’efficacité de ce conservateur.

Challenge test

❓Comment se déroule un challenge-test ?

Concrètement, le laboratoire va contaminer volontairement mes crèmes avec 5 souches de pathogènes (3 bactéries, 1 champignon et 1 levure) pour vérifier leur survie dans le temps.🦠🧫

Les microbiologistes vont ensuite analyser régulièrement mes crèmes pendant 1 mois pour étudier l’évolution des densités de souches dans le temps. Et si le conservateur fait bien son boulot, les pathogènes doivent avoir disparus au bout de 28 jours.

🥳Et rassurez-vous, c’est bien le cas ! Mes crèmes sont en conformité au critère A : le risque microbiologique est maitrisé. Le produit cosmétique est considérécomme protégé contre la prolifération microbienne.💪

L’étude de stabilité

Une fois que les cosmétiques ont réussi leur challenge test, on peut passer à l’étape d’après… le test de stabilité ! ⏳Une étude de stabilité consiste à soumettre le produit à un vieillissement accéléré et à estimer son intégrité durant le stockage ou à l’issue d’un transport (camion, avion, bateau).🔥❄️

👉En gros, le labo va tester que le produit cosmétique est bien stable dans le temps, quelques soient ses conditions de conservation. Il faut ainsi s’assurer que l’aspect, la texture ou la consistance (et d’autres paramètres physico-chimiques) ne changent pas au fil du temps.

Etude de stabilité

❓Comment se déroule une étude de stabilité ?

🧪Le produit cosmétique est placé dans une étuve à 40 °C, pendant 5 mois. Durant cette période, des prélèvements seront effectués afin de contrôler la qualité du produit dans son emballage final. Les échantillons sont comparés avec un témoin, conservé à température ambiante, à l’abri de la lumière.

⏳1 mois en conditions de vieillissement accéléré = 6 mois en conditions réelles de stockage.

🧴L’objectif est donc de prouver que le produit est stable pendant au moins 30 mois et ainsi d’établir sa PAO (Période Avant Ouverture). Mes savons et shampoings solides ont ainsi une PAO de 18 mois, le baume à lèvres une PAO de 12 mois et la plupart de mes crèmes ont une PAO de 6 mois.

Le patch-test

Le patch-test est LE test phare en dermatologie de contact puisqu’il permet l’étude de la tolérance cutanée au contact du produit testé.

👉En gros, il permet d’évaluer la capacité du produit à maintenir la peau en bon état.

Patch test

❓Comment se déroule un patch-test ?

On applique le produit sur la peau à l’aide d’un patch occlusif pendant 24 ou 48h, sur l’intérieur du bras, afin d’étudier les éventuelles réactions cutanées.

🔬Lors du retrait du patch, sous contrôle médical ou dermatologique, on regarde s’il y a des réactions cutanées (sécheresse, desquamation, érythèmes, œdèmes, rugosité…). Cela permet de calculer un indice d’irritation moyen (I.I.M.).

Et je vous rassure, mes crèmes ont un I.I.M. égal à 0 et sont donc considérées comme non irritantes.👍

Si vous avez encore des questions, vous pouvez nous les poser en commentaire ! 😊

4 réflexions sur “Focus sur les test labo obligatoires en cosmétique”

  1. Deleuze christine

    J ai appris à connaître ces produits, ils sont supers et je les recommande. D ailleurs ils vont aussi me servir pour mes cadeaux de noel

  2. Bonjour, je débute mon aventure dans la saponification et je suis un peu perdue. Qui effectue les tests de stabilité ? Le même toxicologue que pour le DIP ? Merci par avance 🙂

    1. Pauline Plessy

      Bonjour ! Le toxicologue analyse uniquement les produits sur papier, avec les fiches techniques et autres documents que vous lui fournissez pour chaque matière première. Ensuite en fonction de la composition de votre produit, il peut vous demander de fournir certaines analyses ou test, à faire dans un laboratoire spécialisé. Par contre le test de stabilité peut très bien être fait en interne par vous, si vous rédigez le process qui va bien ! 🙂 Bonne journée ! Pauline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *